La lutte contre la pandémie COVID-19 au Togo connaît depuis quelques semaines une accentuation de la sensibilisation pour un engagement communautaire sur tout le territoire national. Des véhicules munis de matériels de sonorisation sillonnent lieux publics et artères de tous les districts sanitaires du pays pour une mobilisation communautaire plus accrue face à la pandémie. Financée par la coopération allemande mise en œuvre par GIZ, cette activité est pilotée par la Division Promotion de la Santé du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel Aux Soins.

Pendant deux mois, chaque district sanitaire bénéficiera de 5 sorties de véhicules munis de matériels de sonorisation pour donner un coup de pouce à la sensibilisation et à l’engagement communautaire contre la pandémie. Le contrat de financement de la sensibilisation par les véhicules sonorisés contracté avec la Division Promotion de la Santé concerne également la production de 10 vidéos et de spots de sensibilisation en français et traduits dans 17 langues nationales. Ce contrat stipule en ses lignes également la signature de contrats de diffusion avec des radios communautaires sur toute l’étendue du territoire.

Au grand bonheur des populations qui n’ont pas caché leur satisfaction devant cette relancée de la mobilisation sociale à cette veille de la rentrée scolaire, les activités de sensibilisation à travers les véhicules sonorisés ont touché plus de 4 millions de togolais. Les directeurs préfectoraux de la santé ont souhaité voir se répéter cette activité sur une période de 3 mois afin de bien relever le niveau d’appréhension de la maladie par les communautés et susciter chez eux des actions responsables et communautaires pour lutter efficacement contre la COVID-19.

Le Togo mène depuis le 6 mars 2020 une lutte acharnée contre la – sur le territoire national. A la date du 16 Octobre 2020, le pays enregistre 2027 cas confirmés dont 476 cas actifs et 50 décès. Toutes les 39 préfectures du pays sont touchées mais les préfectures du Grand Lomé (Golfe et Agoè-nyivé) ont notifié le plus grand nombre de cas soit 1228 cas confirmés.

Division Promotion de la Santé